Kubernetes: la solution a toute pompe ?

Préambule:

Depuis l’apparition des conteneurs et leur popularité fulgurante de ces dernières années, la nécessité d’une solution appropriée de leur gestion s’est tout de suite fait sentir. 

Et depuis de multiples approches d’orchestration ont vu le jour, dont la plupart étaient Open source .

Parmi ces fameux projets grand public, l’on retrouve:

docker Swarm, OpenStack MagnumApache Mesos Marathon ou encore  Kubernetes,

qui apportent tous des solutions a ce problème de gestion de containers multiple.

Bien qu’il soit tous des projets bien aboutis, subsistent quelques différences notables qui pourraient influencer nos choix.

Kubernetes: les points forts

Sur Kubernetes, On se focalise sur la façon dont les applications doivent fonctionner, plutôt que sur des détails spécifiques d’implémentation.

Sont référencés également des signes rassurants à savoir:

  •   Évolution contrôlée et constante

Dans la communauté Github actuel, Kubernetes est aujourd’hui l’un des plus soutenue et actifs.

  • Applications à des systèmes réels grandes échelles

L’écosystème autours de Kubernetes s’étoffe très vite pour plus d’intégrations autours des systèmes, du monitoring, la sécurité, le déploiement continue.

Des expériences ont montré que: de nos jours, pas moins de 1000 clusters et 30 000 containers peuvent être pris en charge par Kubernetes

Même si Docker Swarm, est réputé pour lancer ses conteneurs un peu plus rapidement, Kubernetes reste le plus réactif et flexible une fois le démarrage du système terminé.

  • Communauté importante d’utilisateurs

 D’une part, Kubernetes gagne sa popularité via son son Interopérabilité. 

En effet il est bel et bien possible de combiner Kubernetes avec d’autres systèmes (Docker Swarm par exemple) pour effectuer la gestion de containers.

Quel orchestrateur pour quel type d’architecture ?

Pour des problématiques d’orchestration combinant des applications non conteneurisées et/ou des conteneurs, alors une solution comme Mesos pourra vous être d’une grande aide.

Pour des problématiques d’orchestration dédiées uniquement aux conteneurs, sur une petite volumétrie de serveurs et conteneurs, une solution comme Docker Swarm sera certainement un bon tremplin, plus abordable.

Enfin, si vous avez besoin d’une solution fiable, robuste, scalable et pérenne, alors la balance tend clairement vers Kubernetes.

Conclusion

Enfin je vais terminer en vous donnant quelques exemples qui vous montre l’importance qu’a aujourd’hui Kubernetes, dans l’écosystème des containers.

Premier exemple: le rapport qu’a Kubernetes avec le Cloud

Les principaux fournisseurs de Cloud vous mettent à disposition des services Kubernetes.

Aujourd’hui on le retrouve dans:

  • AWS sous le nom de élastique Kubernetes Service (EKS)
  • Google Cloud Platform avec GKE(2)
  • Azure avec AKS(4) 
  • Digital Ocean propose une beta privée

Autre exemple significatif c’est Docker:

Docker, qui pourtant a son propre orchestrateur de conteneurs qui s’appelle je le rappel «Docker Swarm” qui est le concurrent direct de Kubernetes, Docker laisse la possibilité de choisir soit Kubernetes ou Swarm. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.