Utilisation de SpringBoot dans OpenShift.

SpringBoot est certainement un cadre intéressant pour le développement de microservices .

comment obtenir OpenShift 3 ?

L’équipe OpenShift fournit une version à jour du projet qui est très simple à installer sur votre machine locale. L’article suivant qui explique comment le mettre en place et l’exécuter sous Windows, macOS ou Linux : https://blog.openshift.com/using-openshift-3-on-your-local-environment/ .

Si vous n’êtes pas familier avec les bases de la plate-forme d’application de conteneur OpenShift, rendez-vous sur cet article qui parcourt le projet : https://blog.openshift.com/openshift-3-walkthrough/.

Étape 1 : Se connecter et créer un nouveau projet

La première chose que nous devons faire c’est l’authentification et créer un nouveau projet pour contenir tous les déploiements liés à notre application.  Cela pourrait inclure de nombreux conteneurs exécutant le même microservices, une fois que vous êtes authentifié sur la plateforme, cliquez sur le bouton New Project comme indiqué dans l’image suivante:

Après avoir cliqué sur le bouton  New Project, vous entrez les informations suivantes:

  1. Nom
  2. Nom d’affichage
  3. Description

après, cliquez sur  create .

Étape 2 : serveur d’applications

On est placé dans l’assistant de création d’application qui vous permettra de sélectionner l’image docker à utiliser comme base de votre application. Ici , on a choisit wildfly: 10.0 .

Cela utilisera les constructeurs extrêmement puissants basés sur S2I (Source to Image).

L’équipe OpenShift veulent que les développeurs profitent de tous les avantages qu’offre l’exécution d’applications dans des conteneurs,

Pour simplifier , les images de docker basées sur S2I permettent aux développeurs d’interagir avec la plate-forme du point de vue du code source pur. Cela signifie qu’OpenShift n’a besoin que de connaître l’URL de votre référentiel git et que la plateforme s’occupe du reste.

Étape 3 : Ajouter le code source

Après avoir choisi d’utiliser WildFly, vous serez ensuite présenté avec l’écran suivant, dans l’assistant de création d’application qui vous permettra d’entrer votre nom d’application et votre URL de référentiel de code source git qui contient votre application. Pour cet exemple, nous allons utiliser un référentiel git que j’ai créé qui a le fichier pom.xml configuré pour inclure le framework Spring Boot. Cela étant dit, si vous souhaitez travailler sur votre propre code source, je vous suggère de bifurquer mon dépôt et de l’utiliser comme point de départ pour votre application Spring Boot.

Entrez les informations suivantes sur la page Ajouter au projet :

  1. Nom
  2. URL du référentiel Git

Enfin, cliquez sur le bouton Create .

Étape 4 : FIN

À l’intérieur d’un conteneur Docker tout orchestré avec Kubernetes. Pendant que le build est en cours d’exécution.

 Une fois la construction terminée, vous verrez un conteneur en cours d’exécution, comme indiqué dans l’image suivante:

Maintenant que notre application est déployée, vous pouvez la tester en cliquant sur l’itinéraire exposé qui a été créé pour vous. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.